Partager sur

tous les portraits
témoigner à propos

témoignages

Les frontières
vous ont-elles interdit d’aimer ?

partagez votre histoire

La frontière

J’ai été déporté il y a deux ans et demi, après avoir vécu légalement aux Etats-Unis depuis l’âge de six ans. La déportation m’a séparé de ma femme, mais nous sommes toujours mariés, et le mois de juillet prochain marquera nos 22 ans de mariage. Quand j’ai été...

Lire la suite

Anonyme

J’ai été déporté il y a deux ans et demi, après avoir vécu légalement aux Etats-Unis depuis l’âge de six ans. La déportation m’a séparé de ma femme, mais nous sommes toujours mariés, et le mois de juillet prochain marquera nos 22 ans de mariage. Quand j’ai été déporté, nous pensions tous les deux que nous supporterions la séparation, le temps que je trouve des solutions légales pour rentrer aux Etats-Unis. Il y a deux ans, la mère de Martha, ma femme, est morte. Martha était très proche de sa mère, elle était dévastée. La seule chose qu’elle attendait de moi était d’être à ses côtés dans ce moment particulièrement difficile. Mais je ne pouvais pas être là, ce qui l’a mis en colère. Elle se sentait seule sans moi et a décidé de tenter de reconstruire sa vie, en coupant tout contact avec moi. Nous n’avons que des contacts sporadiques depuis deux ans. A chaque conversation, elle me demande quand je pourrai revenir à la maison, elle me dit qu’elle a besoin de moi à ses côtés, que je suis l’amour de sa vie. Je ressens exactement la même chose pour ma femme. Nous sommes deux personnes follement amoureuses l’une de l’autre, mais une frontière d’acier nous sépare.

La frontière

Mon histoire a débuté un jour d'été, moi expatriée à des milliers de kilomètres, lui originaire du pays où j'habite aujourd'hui à la culture très différente de la mienne. C'est une histoire qui commence bien, qui continue bien aussi, on sait pas trop...

Lire la suite

Anonyme

Mon histoire a débuté un jour d'été, moi expatriée à des milliers de kilomètres, lui originaire du pays où j'habite aujourd'hui à la culture très différente de la mienne. C'est une histoire qui commence bien, qui continue bien aussi, on sait pas trop comment.

Nos cultures sont différentes mais finalement on le vit bien, on fait partager notre culture et notre langue à l'autre, même si les attentes sont parfois différentes on savait dans quoi on s'engageait dès le début et chacun fait des efforts.

Nos famille sont différentes aussi, moi descendante d'une famille de paysans, lui descendant d'une ancienne famille bourgeoise. Nos expériences personnelles ont fait que cette différence là se gomme plutôt facilement, nos familles ne sont pas au courant.

Nos statuts sociaux sont différents, je vis de petits boulots, lui est salariée d'une grande entreprise. J'ai parfois du mal à le laisser tout payer, je préserve ma fierté en faisant les courses quand il est pas là.

Notre différences d'âge est de 15 ans, gérable pour deux adultes, moins gérable quand on se rend compte qu'il était au collège lors de la tombée du mur de Berlin et que moi j'avais à peine 6 mois.

On a de la chance finalement. On est heureux ensemble, nos différences nous offrent de quoi discuter pendant des heures.

On arrive à faire abstraction du regard des gens même si les remarques font mal.

Découvrez les autres témoignages

TOUS LES TÉMOIGNAGES